La ferme du Paradis, toute une histoire

LOGO LAINE retouché.jpg

Reprise en 2008 par Jérémie, il commence seul à gérer un troupeau de plus de 400 brebis avec une bergerie et sur 60ha. En 2013, il reprend la totalité de l'exploitation et se retrouve à la tête de 3 bergeries, 100ha et toujours autant de brebis.

La vente directe commence en 2011 et prend rapidement de l'ampleur. Pour continuer sur la lancée, en 2016, Elisabeth vient rejoindre son moutonnier pour travailler ensemble.

Depuis toujours, notre volonté est de travailler en cohésion avec l'environnement qui nous entoure. Pour cela, Jérémie continue de se former aux techniques culturales de l'agriculture biologique pour une meilleure adaptation du travail du sol et assurer une alimentation saine à nos troupeaux.

Sur les 100ha que compose notre ferme, plus de 80ha sont dédiées aux prairies pour les brebis et les porcs, que ce soit pour pâturer ou produire du fourrage. Quant aux hectares restants, le moutonnier effectue un travail technique afin d'assurer l'alimentation du troupeau tout en préservant la nature.

Depuis 2021, nous avons entamé notre conversion à l'agriculture biologique.

ferme retravaillée internet.JPG
ferme retravaillée internet.JPG

3 bergeries et du stockage

La ferme du Paradis, à Senillé, dispose de 3 bergeries et des aires paillées afin de mettre notre troupeau de moutons et de porcs à l'abri pendant la période hivernale.

Comme nous sommes autonomes en fourrage et en paille, notre hangar se remplit tous les ans à la belle saison afn de pouvoir les conserver dans de bonnes conditions. Il est primordial pour nous d'avoir un foin de qualité et une paille saine.

Notre matériel

Nous ne possédons pas beaucoup de matériel. Pour las activités quotidiennes, nos vieux tracteurs et un télescopique nous suffisent pour apporter le foin, l'eau... Pour les travaux des champs, nous empruntons de temps à autre le matériel de la CUMA (coopérative d'utilisation de matériel agricole).

petits tracteurs.jpg